Le référencement naturel : que sont l’Off-Page SEO et l’On-Page SEO?

Le référencement naturel, aussi appelé SEO (Search Engine Optimization), renvoie aux différents procédés utilisés afin d’optimiser un site et son contenu pour une meilleure visibilité sur le Web. Plus précisément, il s’agit de se faire « remarquer » par les algorithmes de Google. Ce sont eux qui déterminent si vous apparaîtrez sur la première page des résultats de recherche ou à la dixième (ou plus). Autrement dit, le SEO fait en sorte d’améliorer votre positionnement dans les moteurs de recherche. Vous comprendrez donc pourquoi, à l’ère du numérique, le référencement naturel s’avère d’une importance primordiale. Il faut cependant distinguer l’Off-Page SEO de l’On-Page SEO.

Off-Page SEO : le référencement naturel externe

L’Off-Page SEO, comme son nom le suggère, concerne les informations qui proviennent d’autres sites que le vôtre.

Les réseaux sociaux

Cela inclut notamment les mentions que vous recevez sur les réseaux sociaux ainsi que vos activités marketing sur ces derniers. À la question Dois-je me préoccuper de mon référencement naturel (SEO) même si j’ai des publicités sur Google et Facebook?, la réponse est oui.

L’établissement de liens entrants (netlinking)

Les moteurs de recherche tiennent aussi compte de l’établissement de liens entrants en provenance d’autres domaines, ce que l’on nomme en anglais le link building ou netlinking. Quand un autre site crée un lien vers votre site, plus il possède une « bonne réputation » selon Google, plus ce lien entrant (backlink) contribue à l’amélioration de votre propre rang.

On-Page SEO : le référencement naturel interne

Lorsque les gens parlent de référencement naturel, ils pensent généralement à l’On-Page SEO, c’est-à-dire à l’information que recueillent les « robots de Google » (Googlebots) sur votre site lui-même. On l’emploie comme méthode pour optimiser la structure de l’espace numérique et le contenu des pages.

1. Optimisation de l’espace

Il y a plusieurs facteurs à prendre en considération pour développer votre espace numérique, mais les deux principaux sont la disposition et la navigation.

La disposition (layout)

Par disposition, il faut comprendre l’agencement de l’information. Cela renvoie indirectement au design, puisque le contenu est ordonné en fonction de l’apparence de votre site. Optez pour une disposition « mobile-friendly » s’ajustant aux différents types d’écrans : ordinateur, tablette, cellulaire, etc. À ce titre, nous vous recommandons un responsive layout, qui s’adapte automatiquement pour une meilleure lisibilité et une meilleure navigation sur les petits écrans.

Portez également une attention particulière au choix de la police de caractères, de la taille des caractères et de la couleur du texte : la police doit être facile à déchiffrer (ex. : la police de caractères Lucida Handwriting est bien jolie, mais parfois difficile à décrypter); les caractères suffisamment gros (est-ce qu’une personne portant des lunettes peut aisément lire votre contenu?); et le texte doit bien ressortir sur la couleur du fond (ex. : on ne verra pas bien un texte beige sur un fond blanc).

La navigation

La navigation doit être simple (user-friendly); on veut que l’utilisateur se retrouve sans difficulté sur votre site. À la base, cela signifie des onglets bien visibles et des liens évidents vers vos autres plateformes telles que vos réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Pinterest, Twitter, etc.). Pensez aussi à rendre disponible une barre de recherche ainsi qu’une liste de toutes vos pages (site map).

2. Optimisation du contenu

Le contenu idéal est :

Original : entre autres, votre contenu n’a pas été publié ailleurs auparavant.
De qualité : la qualité ne concerne pas seulement la validité des informations transmises. Les algorithmes préfèrent notamment les textes d’une certaine longueur. Deux phrases, même si elles sont intéressantes et bien écrites, ne constituent pas un contenu de grande valeur pour Google.
Fréquent : la qualité l’emporte sur la quantité, mais il faut néanmoins ajouter du nouveau contenu de façon régulière.

Les liens

Le lien même de votre page — l’URL — doit refléter fidèlement son contenu et idéalement inclure au moins un mot-clé. Ensuite, assurez-vous que votre texte, spécialement lorsqu’il s’agit d’un blogue, comporte des liens internes (renvoyant à des pages de votre site) et externes (renvoyant à d’autres sites). Les liens internes encouragent entre autres l’utilisateur à rester plus longtemps sur votre site. Quant aux liens externes, sachez que, de la même manière que Google récompense les liens entrants de qualité, il « octroie plus de points » pour les liens sortants fiables.

Les mots-clés (keywords)

Tous les mots-clés ne se valent pas. En effet, certains mots-clés sont plus communs que d’autres dans les moteurs de recherche. Vous pouvez vous aider de l’outil Keyword Planner de Google Ads.

L’architecture sous-jacente

Faites attention à l’architecture sous-jacente de votre site et de ses éléments, c’est-à-dire aux métadonnées, les données qui définissent d’autres données.

            a. Les descriptions (meta description)

Ne laissez pas la partie « description » de votre page vide. Non seulement elle est prise en compte par les moteurs de recherche, mais c’est également elle qui apparaît sous le titre de vos articles, sur votre site et dans les moteurs de recherche.

            b. Les éléments de mise en forme (text formatting)

Un élément souligné, mis en italique ou accentué en gras gagne en importance pour les Googlebots.

            c. Les balises des titres (header tags)

Il ne suffit pas de mettre vos sous-titres en gras, vous devez « dire » qu’il s’agit de sous-titres avec des header tags, des balises html qui indiquent le niveau de vos sous-titres. Ainsi, si votre titre principal, celui de l’article, est identifié par une balise <title>Titre</title>, vos sous-titres de premier niveau seront balisés <h1>Sous-titre</h1>, puis ainsi de suite. Pour un exemple plus visuel :

<title>Titre</title>

      <h1>Sous-titre de premier niveau</h1>

            <h2>Sous-titre de deuxième niveau</h2>

            d. Les images

Plus la taille de l’image s’avère petite, mieux s’en trouve le temps de téléchargement de votre page. Sinon, ne négligez pas le titre et les attributs alt text des images et des autres objets multimédias, qui servent à décrire en quoi consistent lesdits objets.

Vous souhaitez posséder un site Web construit avec le référencement naturel en tête? Pensez à la solution ici PME Web. Vous nécessitez du contenu optimisé SEO? Faites appel à votre conseiller local en solutions médias.